28.9.10

Mon tout premier "Pie social"


Et voilà un pas de plus fait dans la direction de Bree Van de Kamp, en fait le  pas le plus facile pour moi parce que me teindre en rousse.. je suis pas sûre que ça serait une bonne idée. En gros, une des mes amies m'a parlé la semaine dernière d'une vente de Pie autrement dit tarte ou tourte, ce qui aurait pu me laisser totalement indifférente mais il  se trouve que par hasard nous nous sommes rendues compte que le lieu de cette manifestation était au beau milieu du Dumbo Art Festival que j'avais l'intention d'aller voir de toutes façons. Donc voilà: consigne amener des tartes, deux par inscription et si possible salées vu que globalement tout le monde amène spontanément du sucré. 


  l'affiche du Pie social

 l'armée de marmitons qui mettait la main à la pate

 notre production très frenchie: tarte au thon à gauche et quiche à droite

L'intérêt de cette vente est principalement que l'argent récolté va tout droit dans la caisse de l'école qui organise, par exemple pour celle là, les gens devaient se pourvoir de tickets, 5 tickets pour 25$, et après, un ticket = une part de gateau. Donc avec nos deux petites tartes par exemple, on a récolté 100$ très facilement. Bref, c'est ça un pie social. J'y allais tout à fait relax, parce que franchement sur mon échelle de stress tout en bas près de zero il y a devoir cuisiner et tout en haut il y a genre courir un triathlon -pour ne pas dire se trainer sur un parcours- ou de discourir en allemand. Puis je n'étais pas toute seule donc ça motive. Nous voilà donc inscrites avec nos tartes, Quiche lorraine pour moi, Tarte au thon pour ma copine, une armée de petits marmitons nous a distribué le nécessaire: couteaux, sopalin, assiettes, ramasse tickets .. pour que la vente se déroule bien.


Autant dire que de notre côté pas de grosse surprise, ça s'est très bien vendu et assez vite.. par contre ça m'a donné l'occasion de voir ce que les autres participants avaient emmené, et là des grosses surprises: la tarte avec genre cheddar fondu dessus et doritos coupés plantés dedans,  des tartes tres tres vertes, des key lime pie, des pecans pie plus ou moins solides, des tourtes avec des fruits à la garniture se répandant des la coupe de la première part, une petite maline qui avait emmené deux tartes remplies de gâteau au chocolat. A propos de la tarte au gâteau au chocolat, les petits malins hauts comme trois pommes enlevaient consciencieusement la pâte en dessous pour ne garder que le moelleux au chocolat.
On a également pu assister au ballet social dans ce genre de contexte: à peine la directrice de l'établissement est elle arrivée avec sa production qu'une nuée de parents  se sont précipités pour acheter ses gâteaux à elle. Egalement aperçus, ceux qui devant tant de choix font méticuleusement le tour de toutes les tables avant de se décider. De même, les têtes en l'air qui l'air innocent demandent une part puis se rendent compte après coup qu'en fait il leur fallait des tickets.



 avec la silhouette du Manhattan bridge derrière


 un papa avec qui nous partagions la table et son impressionnante production



Blueberry pie droit devant

Mais pour tout vous dire, là ou ils sont vraiment extrêmement forts ces organisateurs, c'est qu'ils nous ont distribué ça:

rien que pour ça je recommencerai!


Alors, bilan, moi j'ai adoré faire ça, j'ai hâte de le faire pour la future école de mon loulou à moi, l'année prochaine, car comme vous ne le savez probablement pas vu de France, les écoles publiques américaines sont loin d'être aussi bien dotées et tout le monde met la main a la poche ou  à la pâte en l'occurrence pour combler tous les manques (cf l'article de Severine)  mais j'en ferai des très grandes, comme ça ça fera plus de tickets, dans des moules jetables, puis j'ai bien compris que rien ne bat l'attrait du chocolat... Mais soyez rassurés, la quiche est assurément une valeur sûre!

1 commentaire:

  1. Hmmm elles avaient l'air bien appétissantes toutes ces tartes!

    RépondreSupprimer